La physiothérapie générale comprend différentes prises en charge, notamment en orthopédie, rhumatologie, pédiatrie et neurologie.

Son but est d’aider les patients à retrouver le maximum de leurs capacités physiques selon leurs propres potentiels de récupération afin de redevenir autonomes et de reprendre leurs activités professionnelles et sportives dans les meilleures conditions et le plus rapidement possible.

Dans notre centre, les thérapeutes ont plusieurs outils pour mener à bien les traitements : cabines pour thérapies manuelles, ultra-sons, taping, compresses chaudes et froides, ondes de choc, ainsi qu’une salle de réentraînement physique équipée de différents appareils (vélo, legg press, theraband, swiss ball,steps, …).

Le drainage lymphatique manuel est spécialement indiqué en cas de lymphoedème, pathologie veineuse, jambes lourdes ou après un acte opératoire (cardiaque, orthopédique, ablation d’une tumeur, …) ou encore après un traumatisme (fracture, entorse, …).

Parallèlement au système veineux se trouve le système lymphatique. Son but est de drainer les liquides qui s’accumulent dans les tissus et ainsi participe à la détoxication des organes et du corps dans sa globalité, en éliminant les protéines superflues. De plus, il contribue à la circulation des nutriments, des globules blancs et des hormones.

Ainsi, le circuit lymphatique a un rôle primordial dans le système immunitaire et dans le processus de cicatrisation des tissus.

Naturellement, la circulation de la lymphe est stimulée par les mouvements du corps ainsi que la contraction des muscles et des fibres des parois du circuit lymphatique. Lors d’atteinte pathologique du système ou en cas de manque de mouvement, la lymphe est moins bien drainée, ce qui peut provoquer des oedèmes et/ou de la cellulite.

Le drainage lymphatique manuel (massages par pressions douces et lentes, non douloureux) va alors prendre le relai pour déplacer les liquides accumulés dans les tissus interstitiels vers les vaisseaux lymphatiques fonctionnels et ainsi stimuler à nouveau l’évacuation naturelle afin que le circuit lymphatique retrouve son rôle fonctionnel.

Le bandage multicouches est complémentaire au drainage lymphatique manuel. Il consiste en une superposition de bandes maintenant une compression permanente, augmentée lors de mouvements. Sa pose diminue le diamètre des veines et stimule ainsi leur flux dans le but d’augmenter la micro-circulation cutanée et capillaire et de diminuer l’oedème.

Cette prise en charge doit être intensive pendant 5 à 7 jours, en adaptant la pression des bandages en fonction du résultat obtenu.

Ces deux thérapies sont prises en charge par l’assurance maladie ou accident de base, sur prescription médicale.

La dépressothérapie est recommandée en cas d’oedèmes et d’hématomes, d’insuffisance veino-lymphatique, d’adhérence cicatricielle et d’hypomobilité des tissus.
 
Cette technique de physiothérapie est une forme de massage instrumental utilisant l’effet de vide créé par une ventouse, combiné à une ou plusieurs manœuvres du tissu conjonctif (pincer-tourner, palper-rouler, pétrissage, étirement orthodermique, déplacement-glissé à visée drainante…).
 

L’appareil utilisé exerce une aspiration plus ou moins importante sur les parties du corps à traiter et provoque un pli qui crée un appel de sang dans la zone traitée. Le pli est alors roulé sous l’effet de la tête de la ventouse. C’est ce va et vient à la fois mécanique et circulatoire qui entraîne une décongestion des tissus, une meilleure oxygénation des cellules, une évacuation des déchets et toxines, et un assouplissement du tissu conjonctif. Ainsi, les échanges circulatoires sont renforcés. La stimulation des fibroblastes obtenue contribue notamment à la production et à la régulation du collagène, de l’élastine et de l’acide hyaluronique, responsables de la fermeté, de la souplesse et de l’hydratation cutanée. Ce processus peut s’appliquer également aux muscles en impactant la synthèse protéique des myocytes.

La kinésiologie permet de trouver l’équilibre intérieur et physique en utilisant notre propre potentiel, en utilisant des techniques de corrections faciles à appliquer pour atteindre l’objectif, telles que des massages sur les points neuro-lymphatiques, le contact sur les points neuro-vasculaires, les exercices de connexion des hémisphères cérébraux, ainsi que des  exercices d’étirements, de postures, et techniques de “de-fusion” de stress (événement ou changement auquel l’on ne s’adapte pas).

La kinésiologie permet le contact avec le corps de la personne grâce au test musculaire. C’est l’outil principal qui nous donne l’accès à l’identification de la priorité de correction de la personne.

Le test musculaire consiste à placer un muscle en position courte et d’effectuer une pression sur le membre choisi. L’affaiblissement du tonus musculaire indique que la circulation de l’énergie est perturbée, c’est-à-dire sous stress. L’objectif n’est pas de faire un test de force musculaire mais de vérifier si les circuits neuronaux sont bien connectés, s’il y a connexion entre le cerveau et le muscle. Nous pouvons alors identifier le blocage principal de la personne ainsi que les corrections nécessaires dans les domaines : structurel, biochimique, émotionnel et énergétique. En fin de séance, nous vérifions la correction en faisant à nouveau le test musculaire.

La kinésiologie aide lors de problèmes de stress, après un traumatisme physique ou émotionnel, en cas d’insatisfaction professionnelle ou à l’école, pour préparer un examen ou une compétition, pour se libérer d’addictions, en cas de problèmes de poids ou d’image corporelle, pour identifier des intolérances nutritionnelles, lors de difficultés d’apprentissage ou de dyslexie, pour résoudre des problèmes de lecture, d’écriture, de concentration ou de mémorisation.

La kinésiologie est remboursée par les assurances complémentaires affiliées à l’ASCA (à vérifier selon votre assurance et votre contrat). Le tarif est de CHF 150.00 pour la première séance de 90 minutes et de CHF 120.00 pour les séances suivantes de 60 minutes.

 

La rééducation posturale a pour but de soulager le dos et les articulations par des mouvements spécifiques et adaptés qui vont permettre au corps de retrouver un tonus musculaire harmonieux. Cette thérapie permet d’améliorer les positions pour éviter les douleurs chroniques. C’est un travail de fond.

Le thérapeute commence par étudier votre posture pour y détecter d’éventuelles tensions musculaires et des positions de compensations qui pourraient déséquilibrer votre corps. D’après ces constatations, il peut établir une stratégie de traitement sur mesure.

Les séances sont constituées alors de divers exercices effectués dans différentes positions (debout, assis, couché sur un tapis d’exercices). Les mouvements demandés sont lents, doux, jamais douloureux. Ils demandent de la part du patient une concentration et une implication importante. Au fur et à mesure, le corps retrouve des automatismes de posture correcte et oublie ses “mauvaises” habitudes.

La rééducation posturale est prise en charge par les assurances de base, sur prescription médicale.

 

La rééducation uro-gynécologique est destinée à toute personne souffrant d’une faiblesse du périnée suite à un accouchement ou à une opération urologique, digestive ou gynécologique. Elle est adaptée autant aux femmes qui ont accouché ou après la ménopause, qu’aux hommes présentant des lésions de la prostate.

La thérapeute va proposer des exercices de proprioception (perception consciente ou non de la position des parties du corps), respiration (effets de la mobilité du diaphragme), gymnastique hypopressive (prévention des descentes d’organes et incontinences urinaires), exercices de musculation et relâchement du périnée, électrothérapie et biofeedback (contrôle des fonctions organiques).

La rééducation uro-gynécologique est prise en charge par les assurances de base, sur prescription médicale.

 

Les ondes de choc ont la propriété d’assouplir les substances molles (muscles, tendons, …) et de stimuler la régénérescence osseuse (fractures de fatigue, périostites, aponévrosites plantaires). Elles sont particulièrement efficaces pour soigner les tendinites chroniques, les calcifications des tendons, les épines calcanéennes douloureuses.

Elles créent localement des micro-plaies et favorisent de ce fait la libération du substances anti-douleurs (antalgiques). Elles ont également des propriétés anti-inflammatoires et permettent une meilleure cicatrisation des lésions. L’action de cette thérapie est engendrée par une activation du flux sanguin, d’une revascularisation, d’une augmentation de la perméabilité des capillaires ce qui permet un meilleur échange des nutriments au niveau des différentes structures tissulaires.

Les ondes de choc sont particulièrement efficaces pour les tendinites chroniques, les calcifications des tendons et les épines calcanéennes douloureuses.

Cette thérapie est adaptée autant aux adultes qu’aux enfants. Toutefois, elle est proscrite en cas de problèmes de coagulation, de phlébites ou de tumeurs cancéreuses.

Les ondes de choc sont prises en charge par les assurances maladie de base, sur prescription médicale.

 

Le Yoga propose une méthode accessible à tous qui permet un travail complet sur le corps, le mental et le souffle. A travers une pratique régulière, le yoga permet de développer force et souplesse du corps, de calmer le mental et de développer une meilleure conscience de soi qui permet progressivement de retrouver un meilleur équilibre.

 

Le yoga est une excellente activité physique pour corriger les déséquilibres posturaux créés par le travail de bureau ou toute autre activité répétitive, pour acquérir ou retrouver force ou souplesse, mais également pour évacuer le stress. C’est une activité complémentaire utile pour tous les sportifs. 

La méthode Pilates est un système d’activité physique développé au début du XXe siècle par un passionné de sport et du corps humain,  Joseph Pilates. Elle est pratiquée sur tapis avec ou sans accessoires.
 
Les objectifs du Pilates sont : le développement des muscles profonds, l’amélioration de la posture, l’équilibrage musculaire et l’assouplissement articulaire, pour un entretien, une amélioration ou une restauration des fonctions physiques.
 
En effet, la méthode permet de rééquilibrer les muscles du corps, en se concentrant sur les muscles centraux qui interviennent dans l’équilibre postural, et le maintien de la colonne vertébrale. Par des exercices, on essaie de renforcer les muscles trop faibles et de décontracter les muscles trop tendus, en tenant compte du rythme de la respiration lors de l’exécution des mouvements, du bon alignement de la colonne ainsi que du maintien d’une bonne posture générale.